Le Slow Living, kézako ?

Se réveiller avec de la belle musique au lieu d’une alarme stridente, boire un café en prenant le temps de sentir son odeur enivrante ou encore passer du temps de qualité en famille...

Tel est le concept du Slow Living : mettre un terme à cette course folle contre la montre et choisir de prendre son temps. En levant le pied, les angoisses s’apaisent, laissant libre champ à la relaxation, à la créativité, au rêve et… à la paresse.

Parce qu'on en a bien besoin en ce moment, nous vous proposons 5 idées pour intégrer cette philosophie dans votre quotidien !

Vous devez apprendre à dire non. Évitez de surcharger vos journées d’activités qui vous plaisent le moins, pour avoir plus de temps pour celles qui vous plaisent le plus : déchargez votre planning ! 

Débranchez votre wifi, éteignez vos téléphones et libérez vous de toute la technologie qui vous entoure sans cesse. A la place, essayez de passer du temps en famille, de lire ou d’apprendre de nouvelles activités. 

Maintenant que vous avez éliminé les activités qui vous enchantaient le moins et que le téléphone a été rangé dans un tiroir, on opte pour des loisirs slow : yoga, méditation, dessin, lecture. Faites ce qui vous plait, sans aucune pression de performance. 

Et si vous preniez 5 minutes pour ne rien faire ? Écoutez les sons qui vous entourent, faites une sieste, profitez du soleil, restez cinq minutes de plus dans votre lit le matin… Il s’agit tout simplement de se détendre sans culpabiliser et de s’accorder du temps pour soi.